Kyubi Tails

Forum de guilde Kyubi tails sur le MMO Wakfu
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Ici, vous croiserez un beignet et une fille qui dis souvent akouma nana ! »

Aller en bas 
AuteurMessage
Ptibénié ou Akouma Nini

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 17
Localisation : Amakna avec Ptibénié, Bonta avec Akouma Nini.

MessageSujet: « Ici, vous croiserez un beignet et une fille qui dis souvent akouma nana ! »   Mer 10 Oct 2012 - 13:01

« Fidèle à sa classe l'Éniripsa, pour cette fille, cette classe n'est autre qu'une déesse pleine de grâce et d'amour. »

Bonjour à tous les Kyubis.

Wakfu: Je me nomme Ptibénié, Éniripsa Eau. Amaknéenne. Mon éni est blonde dorée avec une frange, yeux bleu mer, peau rose moyenne et une robe orange. J'ai une mule, Akouma Nini, Éniripsa Air, Bontarienne. Elle est blonde pâle avec un chignon, yeux bleu turquoise, peau rose moyenne et une robe blanche et orange. Je met souvent des équipements pour faire beau, alors si vous me croisez en équipement bizzard, c'est normal.

Vie Réelle: Je me nomme Aurélie, mais par raison de sécuritée je ne dis pas mon nom de famille. Je suis chatain clair/foncé aux mèches blondes pâles, avec une mèche vers la droite, aux yeux marron clair entouré de vert pâle, à la peau jaune pâle, petit nez. Enfin, je vous le dis tout de suite, je ressemble à ma mamie qui été vraiment belle à mon âge.


Oui, bon, enfin. Je m'énerve vite, apparament mon seul défaut *happy happy* je sort. Je suis gentille, belle *sort*, rigolote, délireuse, entraideuse, douce, rebelle, et peut-être d'autres que j'ignore ! Enfin, si vous me parlez sur Wakfu, vous verrez comment je suis !

Ce qui me plaît dans la guilde ? C'est simple ! Sa bonne humeur, l'aide apporter aux membres rapidement, la sympathie des membres, les délires.

Bien, maintenant, vous l'attendez tous, ma fameuse histoire. Oui, je sais faire des RP, j'en ai fais beaucoup sur des forums.

Dans le Monde Des Douzes, créer par le fameux Krosmoz, ce trouver des nations: Bonta, Brakmar, Amakna, Sufokia. Zoomons sur la Nation de Bonta. Une nation belle, lumineuse, ou les enfants crie de joie en courant après leurs Moogrr. Il y a un bois, quelque par dans le village de cette nation, ou, après, il y a une maison, gigantesque, ou vis la famille Tchiyoko. Cette famille est l'une des plus nobles, riches, fiers de la Nation de Bonta. Dans la famille Tchiyoko, il y a Madame Tchiyoko, qui se prénomme Cleofey. Il y a Monsieur Tchiyoko, qui se prénomme Okoïe. Il ya leurs filles: Mademoiselles Tchiyoko, la plus ainée Ptibénié, celle entre deux Oracle, et la petite dernière, Akouma. Je vais raconter l'histoire de la famille de Tchiyoko, et surtout celle de Tchiyoko Akouma.

Chapter 1: The Goddess of Air takes shape and life.

Moi, c'est Tchiyoko Akouma. On me surnomme Akouma Nini, mais ne vous en fiez pas. Aujourd'hui, je suis contente: on va m'acheter un bébé Moogrr ! Vous savez, ces vaches ? Oui, c'est ça ! J'ai six ans, aussi. J'aime beaucoup mes cheveux avec un chignon.
« Bon, Akouma, on va acheter ton Moogrr, tu viens ?
- Oui mamaaaaannnnn ! »
Ouais ! Vite ! On passe par notre forêt, et après c'est le village. Avant, dans cette forêt, c'été tout naturel. Mon père à fais construire des ponts aux rivières, et des petites routes blanches et bleus pour pas se perdre: vous savez, celle de Bonta ? Ben, elles sont pareils. D'ailleurs, on me défend d'aller dans la forêt la nuit. Je sais pas pourquoi. Arriver au village ! Après, va falloir aller aux campagnes. Tiens, un petit chacha ! Je vais courir après ! Hop ! Je saute, j'essaie de l'attraper...
« Akouma ! Tu reviens ici, on y est bientôt !
- Mais, maman, y'a un petit ch...
- Non, tu viens, sinon tu sortiras plus !
- Bon, j'arrive... »
Elle est sévère, ma mère. Faut pas la chercher. Oh, on y est ! Waw, tout ces Moogrr... tiens, celui là ! La blanche avec les lignes noires ! Trop belle !
« Maman ! Maman ! Je veux celle là !
- D'accord ma puce, je vais appeler le vendeur. Il y a quelqu'un ?
- Oui, c'est pour quoi ?
- Ma fille voudrais ce petit Moogrr. »
Hop, on la acheter ! Cent kamas. Le vendeur été impressioner de nous voir, y disait que c'été la première fois qu'il parler à une famille si fière, noble, riche. Arrivez à la maison, on a placer notre Moogrr dans un enclos assez large et spacieux pour qu'il y vive. Et, vous savez quoi ? C'est une femelle ! On aura d'autre bébés plus tard ! On la nommée Akouïa, c'est moi qui a trouver son nom ! Et, en plus, sa ressemble à Akouma, vous trouvez pas ? La nuit est arrivée. Avant de me coucher, je regarde toujours par la fenêtre notre forêt: elle est très sombre, la nuit, mais d'un côté, sa donne envie de l'explorer. Vraiment.

Coucou, c'est Akouma. J'ai 12 ans. Adolescente, déjà. Et, je comprend la vie, maintenant. Notre forêt m'intrigue toujours autant, la nuit. D'ailleurs, cette nuit je vais l'explorer. Je suis grande, maintenant, non ? En plus, le dites à personne, mais je suis amoureuse ! Bon, bon. Akouïa à 5 ans. Elle est encore plus jolie et mignonne que petite, et elle à un coté virile et défensive. D'ailleurs, je comprend enfin le mot amitiée et amour ! Amitiée grâce à Akouïa, et amour grâce à mon amoureux Akïma... la nuit arrivée, je dis quee, ouais, je reste jusqu'à minuit, et que je met pas mon pyjama de suite. Et bien,, quand ils dormaient bien ma famille, je suis sortie... libre ! L'air de la nuit me donner tellement envie. J'aurais voulu crier « Forêt sombre, air de la nuit, laissaient moi respirer la libertée, rien qu'une fois ! » Mais je les auraient réveillaient. Mes cheveux volaient au vent, et mon chignon aussi. Mes yeux bleu turquoise étaient devenu bleu foncé. Ma peau été rose foncée. Mes cheveux blond sombre. Je me trouvée belle la nuit, sous ce ciel noir. Je voudrais que ce moment dur. Je restais immobile, profitant de cet air frais, en observant la forêt... et, je m'élance. Lentement. Je ne voudrais pas gacher ma libertée. Arrivée dans la forêt, j'enlève mes chaussures et les posent. Je marche dans l'herbe. C'est tellement bon. Mais, j'entend un bruit, un bruit sinistre... un craquement de branche, des bruits de pas... je me retourne. Je ne vois plus la route faite pour ne pas ce perdre. Je m'assis, je respire à fond, je pense à Akouïa et Akïma. Surtout Akïma. Et puis, je vois arriver Akïma... non, c'été une illusion... c'est une arakne, un de ces monstres d'Ogrest ! Je reste immobile, mais elle me repère... elle avance, lentement. Mon instinct me dis de briser ce silence.
« A l'aide ! Au secour ! »
Je me lève, je crie, je cours. Mais l'arakne est plus rapide. Elle se jète sur moi, je me débat, mais elle s'accroche fort à moi. D'un seul coup, je sors de ma main une fiole violette, entourée d'air et de vent, et qui tourbillone tel une tempête... mais elle disparait. Je saigne, j'ai mal. C'est ça, la souffrance physique ? C'est horrible ! Je ferme soudainement les yeux, trop épuisée. L'arakne continue à me donner des coups, à me mordre... je vois ceux que j'aime me sauter dessus, et Akïma partir plus loin, sans m'attendre... j'ouvre à demi mes yeux, une femme avec une mini-robe cours vers moi, entourée de lumière, avec des ailes... je m'évanouis. Je me réveille. Je suis dans ma chambre, Ptibénié endormie vers moi, sa main sur mon ventre. Puis, je voie défouler Oracle et mon père. Oracle est toujours aussi douce; elle me demande si sa va, ect... elle est très proche de la Déesse de l'Air, et cette Déesse est une Éniripsa, comme Oracle. C'est pour ça qu'on la nommée Oracle. Et, à ce qu'il parait, Akouma veux dire Air... ma mère arrive, s'assied sur mon lit, et me regarde, heureuse. Et une lueur de fiertée et d'admiration brille dans ses yeux. Le lendemain, quand j'avez fini de manger et boire ma tartine, mon café et mon jus d'orange, ma mère ma dis:
« Je t'ai vu faire dans la forêt. Suis moi. »
Étais-ce ma mère qui m'avais sauvée ? Elle serais donc une Éniripsa... elle m'emmena dans la petite cabane, située plus loin de la maison dans notre énorme jardin. Dans cette cabane, il y a toujours eu des mannequins en paille, des torches, enfin des choses pour s'entrainer. Quand nous sommes entrée, ma mère c'est placée au millieu de la cabane. Étrangement, de la lumière l'entoura, et des petites ailes apparuent. Elle été comme la femme qui m'avais sauvée... c'été ma mère qui m'avais sauvée !
« Dis moi le nom des Dieu.
-Iop, Sacrieur, Sadida, Enutrof, Ecaflip, Sram, Crâ, Pandawa, Osamodas, Xélor, Féca. Mais il en manque un, c'est qui déjà ?
- Tu le verras par toi-même. Concentre toi comme l'autre fois, pense à de l'air. »
Je fis ce qu'elle me dis de faire. Une fiole, violette, entouré de vent et d'air, tourbillonant comme une tempête tourbillonnait dans mes mains. Elle été tellement puissante, que la cabane été remplis d'air et de vent arrachant. Je me concentra fortement, ferma les yeux. Puis, je ne sentis plus le sol. Je rouvris mes yeux: de grandes ailes m'été poussée, une mini-robe été apparue à la place des mes habits, des équipements jaune et bleu (serre tête jaune et bleu, chaussure du genre chaussette jaune, plastron jaune, cape bleue.) J'été même à pied nue. J'été entourée de force d'air et de vent violet. Je voler... mes ailes battait à en touchais le sol.
« Maintenant, lance la sur un des mannequins. »
Je la lança sur un mannequin en paille... la paille vola très loin, le mannequin été déchirer. C'été comme si on lui avez envoyer un millions de couteau. Derrière le mannequin, le mur été détruit.
« Quesque j'ai fais ?
- Mais rien, Akouma. Tu as juste découvert ta classe et ta spécialitée.
- Alors, je suis quoi, ma classe ? Ma spécialitée ? Et puis, pourquoi j'ai de si grande ailes, et ces équipements jaune et bleu, alors que toi non ?
- Tu es une Éniripsa. Tu es Air. Et, tu as ces grandes ailes et ces équipements car tu es une Déesse. Tu es la Déesse de l'Air. Et la tradition veux que les Déesses et Dieus porte ces équipements: Valkyrie. »
Je n'en croyais pas. J'été bouche-bée: j'été la Déesse de l'Air, j'avais créer l'élément Air, j'été une adepte de l'élément Air, j'été très proche d'Oracle.

Chapter 2: The times are dark, but the Goddess of Air save his family.

Maintenant, j'ai 14 ans. J'ai adopter un petit tofu que j'ai nommer Yazz. Akouïa s'entend bien avec lui, et nous avons aussi adopter un Moogrron de 7 ans qu'on à nommer Ophaï comme Akouïa, et, on a eu de la chance: ils s'aiment. Hier, Oracle ma dis que je devrais vérifier nos champs de blé et d'orge, car il s'envoler tellement le vent été puissant. J'ai regarder: j'avez vu un épi de blé s'envoler sous mes yeux. Le vent c'est calmer, nos champs sont tranquils. Enfin, plus aujourd'hui. Le Chaos d'Ogrest à frapper pendant une semaine, et nos récoltes sont fichues. Enfin, là, c'est calmer. Reste plus qu'a replanter, sa sera très long... trois de nos dix meules ne fonctionnent plus. La situation est grave. Je vais aller voir ma famille ce midi. Midi est arriver. Quand j'ai fini de iner (première), j'ai dis:
« Je vais partir de la maison, trouver un très bon travail et nous sauvez.
- Non, Akouma. Tu reste ici, sans toi je me senterais seule... dis Oracle.
- Non, ne par pas Akouma ! On a besoin de toi, on t'aime. Et s'il t'arrive un accident ? On ne s'en remettra jamais... dis Ptibénié.
- Ma puce, je sais que tu ne supporte pas ce qu'il nous arrive. Mais, écoute, tu ne peux pas. On t'aime plus que tu ne le crois. Si tu partais, je ne m'en remettrais pas. Dis ma mère.
- Non, non... on a déjà faillis te perdre dans la forêt. Tu resteras ici. Dis mon père. »
Je les ai regardaient l'un après l'autre.
« Il faut que je par. Si je ne par pas, qui pourra sauver la famille ? Ptibénié est tombée malade, Oracle est devenue fragile, toi maman le Chaos d'Ogrest ta affaiblie, et toi papa tu n'as plus rien pour travailler et tu es malade. Je suis la seule en bonne santée et qui peux travailler. »
Ils ne m'ont rien dis, et ils ont hocher la tête, comme si je pouvais partir. Enfin, tous sauf Oracle. Mais, j'ai pris tout son corps dans mes bras, et quand je l'ai relachée, je lui est souris.
« Fais attention, et reviens saine et sauve. »
Je suis partie dans ma chambre. J'ai pris ce qui me rester à manger, et trois bouteilles d'eau complètent. Puis, quand j'allez partir, j'ai entendu Oracle pleurer.
« Ne pleure pas. Sa va allez, je vais allez dans une auberge, chercher du travail, et tu verras, tout redeviendras comme avant, toi et moi à 6 et 8 ans et à 12 et 14 ans. »
Elle c'est forcée à arrêter de pleurer. Je suis sortie de la maison: je regarder nos champs carrément détruits, et nos trois meules qui ne fonctionnaient plus. Puis, quand j'allez partir dans la forêt, je me suis retournée: Orcale été là.
« Je viens, je ne suis pas autant faible que tu le crois. Ptibénié, maman et papa m'ont autorisaient à venir.
- Alors viens, mais promet moi de ne pas t'affaiblir encore plus.
- Je te le promet. »
Arrivez à la fin de la forêt, nous voyons une Éniripsa, aux grandes ailes bleue avec une étrange lueur douce. Elle vais les équipements Valkyrie... une Déesse ! Quand elle me vis, elle courut vers moi. Arrivais devant nous, elle ne parla pas, et regarda Oracle jusqu'à moi: elle été très jolie, et ses yeux étaient très éclatants. Elle été bronzée, aux cheveux brun plus foncé que sa peau, aux habits orange/rouge et vert kaki, les yeux bleu mer éclatant. Elle parla:
« Tu est une Déesse ?
- Oui, toi aussi ?
- Oui ! Je suis la Déesse de l'Eau, et toi ?
- Moi la Déesse de l'Air !
- D'accord. Je me nomme Arc Précision. Enfin, Arc c'est mon nom de famille, et mon prénom c'est Précision. Et to... vous ?
- Moi, c'est Tchiyoko Akouma, et elle, Tchiyoko Orcale.
- Oh, des soeurs ! Je connais votre famille. Enfin, de nom. Il paraît que vous êtes très riches.
- Oui, enfin, on dirais que notre problème na pas été répendu: nos champs sont détruits, et trois de nos dix meules ne fonctionnent plus. Don, Oracle et moi, on est partie de chez nous pour chercher du trvail et sauver notre famille. Et ma plus grande soeur et restée avec mes parents pour les aidaient.
- Eh bien, vous êtes mal en point ! Je peux venir avec vous dans votre aventure ?
- Bien sûr, sa nous aiderais beaucoup, merci.
- Mais ne t'épuise pas pour nous avez ajouter Oracle.
- On verra, venez, je connais une bonne auberge. »
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Ici, vous croiserez un beignet et une fille qui dis souvent akouma nana ! »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» votre académie , vous a rapporter combien $$$ !
» Quel a été le meilleur jeu de plateau auquel vous avez joué pendant l'année 2009-2010 ?
» quel est le meilleur deck en type 2 selon vous?
» [Blog] BIONICLE info: vous saurez tous sur les nouveauté et pleins d'autres choses... (fermée)
» [Perso] BIONICLE : Préférez-vous les méchants, les gentils ou les neutres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyubi Tails :: Partie Publique :: Présentation-
Sauter vers: